Visite du studio de Stéphanie

Claudy Lebreton, président du conseil général, Philippe Delsol, conseiller général de Plouha, Gilbert Gaspaillard, maire de Pordic, Pierre Soubelet, préfet des Côtes-d'Armor, Jean-Jacques Bizien, président de Côtes-d'Armor habitat, visitent le studio de Stéphanie.

 

Vendredi, en présence de nombreuses personnalités, le foyer d'accueil médicalisé pour adultes handicapés le Courtil de l'Ic a été inauguré.

« Le 22 juin 2001, Christiane Hélary et quelques bénévoles décident la création d'un foyer d'accueil médicalisé, l'association À fond la caisse est née. L'engagement, la volonté, le travail opiniâtre, conduiront à l'agrément du Crosms (comité régional d'organisation sociale et médico-sociale) le 26 février 2004. La commune de Pordic met à disposition le terrain nécessaire pour l'implantation. Les différentes équipes municipales ont apporté leur soutien au projet », a expliqué Michel Guernion, président d'AFLC. Des professionnels et des bénévoles.

Le projet est sur les rails, mais la route est encore longue. « L'espérance est un combat qui exige du coeur et de l'imagination, l'association, les partenaires, les nombreux donateurs n'en manquent pas. L'ambition de l'association est d'offrir un lieu de vie ou la solidarité, le bien être, le respect, la citoyenneté, le cadre de vie sont les valeurs essentielles ». Le 18 décembre 2009, la première pierre est posée. Le 2 janvier 2012, l'ouverture du foyer peut se faire, les premiers résidants prennent possession de leur studio. Le principe de domiciliation est essentiel dans le projet du foyer. Les résidents sont chez eux, dans leur studio.

Des professionnels du quotidien les accompagnent selon leurs besoins : aide au lever, à la prise de repas, accompagnement à divers rendez-vous, médical, rééducatif. Les animateurs proposent également différentes activités en lien avec les professionnels du foyer : cuisine, jardinage, loisirs créatifs, musique, sport adapté, sorties culturelles et dans la nature. Des bénévoles interviennent également mais les nouveaux sont les bienvenus. Durant le printemps et l'été 2012, un jardin thérapeutique a été créé. On y retrouve des pelouses, un jeu de boules, un plan d'eau, une gloriette, des arbres, des arbustes, un verger et un potager. Des allées et des cheminements permettent de déambuler en fauteuil. L'accessibilité est facilitée par un revêtement approprié des allées, mais aussi par l'absence de bordures.