CHM et Courtil. Le groupement de coopération officialisé

Le président de l'association À fond la caisse, Michel Guernion, et la directrice du Courtil de l'Ic Agathe Mignaval (à droite) ont été nommés président et administratrice du Graaph, tandis que la présidente et le directeur du centre héliomarin, Paule Quéméré et Bernard Calon, en sont les vice-présidente et administrateur-adjoint.

Le groupement de coopération sociale et médico-sociale entre l'oeuvre d'hygiène sociale-centre héliomarin plérinais et l'association À fond la caisse, gestionnaire du foyer d'accueil médicalisé pordicais Le courtil de l'Ic, était sur les rails depuis de longs mois. Il a été officialisé mardi après-midi, au CHM. L'officialisation du groupement de coopération sociale et médico-sociale a été rendue possible par la constitution du Groupement des ressources associatives pour les personnes en situation de handicap (Graaph) et l'élection de son président, Michel Guernion, président par ailleurs de l'association À fond la caisse (AFLC).

« Trouver les moyens d'avancer »

« Ce Graaph n'est pas l'absorption de l'autre par l'un, ni la fusion des deux en une troisième entité. C'est trouver les moyens d'avancer de façon positive au travers d'un organisme vivant et souple, sans perte de personnalité ou de pouvoir de décision », a rappelé Paule Quéméré, nommée vice-présidente du groupement. Dans les faits, les deux structures y sont également représentées, mutualisent déjà les moyens humains et matériels des services ressources humaines et comptabilité, l'espace aquatique du CHM et la négociation pour les prestations cuisine et informatique, et ont une convention pour le prêt de leurs véhicules, niveau de coopération qui pourra encore évoluer. « Le Graaph pourra également répondre à tout appel à projet correspondant à son objet social, ou instaurer des partenariats avec d'autres structures sanitaires, sociales et médico-sociale du département, avec toujours pour objet de favoriser la fluidité des parcours de soins et de prise en charge des personnes. »

(source : Ouest France)